Pour Peter Lynch, qui est à l’investissement ce que Lionel Messi est au football, un investisseur doit viser un rendement à long terme minimum, de 12% à 15% pour que ses efforts soit récompensés. Sachant que Warren Buffet fait 25%, la fourchette se trouve donc  entre 12% et 25%.
Pour ce même Peter Lynch, un bon investisseur ne doit pas faire partie des 10% des gens les plus bêtes ni des 3% les plus intelligents.  Pour lui, l’investissement est un art et pas une science, car vous devez prendre vos décisions sans avoir tous les réponses, ce qui pause des problèmes à un géni.
Pour Paul Samuelson, prix Nobel d’économie en 1970, la potion magique pour battre le marché n’existe pas. Mais il y a deux catégories d’investisseurs qui réussissent mieux que les autres : ceux qui «  achètent et gardent », à condition que le marché soit haussier, et ceux qui étudient les sociétés en profondeur, cela demande beaucoup de temps, (Warren Buffet appartient à ces deux catégories).
Voila pourquoi dans cette lettre il n’est question que de matière première et surtout de pétrole.
Le pic de production du pétrole conventionnel offre une visibilité, des opportunités et une variété d’investissement exceptionnel. Car il soutient la tendance haussière de toutes les matières premières.
Les grandes  compagnies à dividendes sont étudiées selon leur marge de sécurité dans l’esprit de Benjamin Graham (grands producteurs de pétrole, grandes mines, compagnies d’électricité, transport matières premières…). Les petites compagnies à forte croissance sont abordées en fonction de leur potentiel  (exploration dans le pétrole, le diamant, la potasse…).
Cette lettre est une des rares lettres d’investissement francophone spécialisée uniquement dans les matières 1ères. Le mailing gratuit a été créé en 2001, il compte plusieurs milliers d’abonnés, dont beaucoup de professionnel des matières 1ères. La lettre financière payante a été créée dans le creux de la précédente crise systémique de janvier 2009.
Pour vous donnez un exemple, les deux piliers de cette lettre ont été ces dernières années (il n’y a pas de portefeuille témoin) une junior dans le secteur du diamant (le derniers projet de classe mondiale) et une junior pétrolière en Afrique dont le cours a été multiplié par 5-6 avant de revenir à son cours initial  avec la chute du prix du pétrole. Pour ceux qui préfèrent la sécurité il a aussi été question de producteurs d’électricité US centenaires, d’un producteur de charbon, de transport du charbon, de sable bitumineux…
Le tarif de la lettre est de 239€ jusqu’au 31 janvier 2016. Pour 19€ par mois vous recevrez pendant un an 15 à 25 lettres. Leur parution est en fonction de l’évolution du cours des ressources et des compagnies.
Le payement pour l’abonnement 2016 peut se faire soit par paypal ou par chèque bancaire (contactez-moi par email). L’abonnement n’est pas renouvelable automatiquement, en 2017 il faudra revenir vous inscrire sur cette même page.
L’année 2016 a des chances d’être un « bon cru ». En effet,  la forte baisse du prix du baril de pétrole a entrainé une forte baisse du secteur pétrolier, en particulier des petites juniors à fort potentiel. C’est le genre de situation qui a lieu  tout les 6-7 ans et qui génère beaucoup d’opportunités d’investissements.  Le précédent bas de cycle a eu lieu en 2009, le prochain en 2021-22 ?
Malgré une tendance haussière à très long terme, les matières premières demeurent un secteur cyclique avec des phases de hausse et de baisse. Le rythme de ces cycles est de l’ordre de 5 à 7 ans.
Il se trouve que 2016-17 sera peut être une année de « bas de cycle » pour le secteur pétrolier, ainsi que peut être l’or et l’argent. Après, il faudra s’en doute attendre 5 à 7 ans pour retrouver ce niveau d’opportunité.
Investir dans les ressources pour un particulier, un gestionnaire ou un industriel demande beaucoup de travail de recherche pour obtenir des résultats positifs. Je vous propose ici de vous faire gagner du temps, en partageant avec vous mon expérience et en vous livrant une partie plus abondante de mes recherches avec cette lettre payante.
Attention, cette lettre ne propose pas de recette miracle mais le fruit d’un abondant travail de recherche qui, je l’espère, vous fera gagner de l’expérience, du temps et de l’argent.

Le système de paiement sécurisé est celui de paypal, il permet le paiement par carte bancaire ou paypal.
Le paiement par chèque est aussi possible sur demande.